Vérification générale périodique des engins de levage

Date:

Pour les engins de levage, il est important d’adopter une attention plus particulière. La réglementation générale et périodique de ces appareils géants devient ainsi une obligation légale. Le non-respect de ces principes peut vous traîner à des conséquences indésirables.

Vérification générale périodique des différents engins de levage

C’est quoi en réalité cette vérification ? Qui sont les concernés ? Quelles peines encourez-vous pour une non-conformité de cette règle ? Comment bénéficier d’un meilleur service dans le domaine ?

Découvrez dans cet article des réponses à toutes ces questions.

Qu’est-ce que la vérification périodique des appareils de levage ?

La vérification périodique des engins de levage est un mode de contrôle exigé par la loi pour les machines de chantiers. Cette réglementation a pour objectif de limiter les dangers que ces gros matériels sont susceptibles de créer. Le mode de vérification comme son nom l’indique est effectué selon une périodicité réglementaire appliquée à tout outil de travail dont se sert une entreprise.

La réglementation doit être établie dans une durée de 1 an au plus. Cependant, vous devez aussi tenir compte de la fréquence d’usage de la machine. Les engins élévateurs et plusieurs autres catégories de machines sont souvent plus sollicités que d’autres.

Par ailleurs, il faut comprendre que l’examen de vérification ne se confond pas aux opérations de maintenance que l’utilisateur lui-même doit prévoir pour réparer certaines pannes de son appareil.

La vérification générale périodique correspond à un rapport plus spécifique qui permet d’avoir des précisions sur le mode de fonctionnement de l’appareil. L’analyse se porte sur les diverses pannes régulièrement remarquées et sur les facteurs à la base de ces anomalies. Les causes concernent souvent un mauvais entretien de l’engin ou un défaut à la fabrication.

Une fois que le responsable prend connaissance de ces différents points, il doit être en mesure de prendre des dispositions idéales pour rester en règle. La réparation avant usage de la machine est obligatoire dans ce cas.

Qui est concerné par cette règlementation ?

Pour la vérification générale et périodique des engins, plusieurs domaines d’activités sont concernés. Cela s’explique par une large variété de machines de levage. Si vous êtes dans l’un des cas d’utilisation de ces appareils, vous devez vous conformer à cette réglementation. Découvrez-en plus sur les concernés ici.

Les appareils agricoles

Dans le domaine agricole, les machines utilisées sont des tracteurs. Si votre engin agricole pèse en moyenne 700 kilogrammes ou qu’elle est plus ancienne, vous devez obligatoirement passer par une vérification générale. De même, il est nécessaire d’ajouter les autres matériels à votre tracteur pour la vérification.

Les élévateurs

Ces équipements sont dotés de capacité à soulever des charges. C’est le cas des ascenseurs. Vous devez faire contrôler de façon régulière ces installations.

Les portails automatiques

Les portails qui sont programmés à s’ouvrir à fermer automatiquement sont les résultats du travail d’un moteur spécifique à la base. L’examen de vérification est également obligatoire dans ce cas.

Les outils de sécurité individuelle

Avec l’évolution de la technologie, plusieurs sortes d’équipements de protection ont vu le jour. Parmi ces matériels figurent les dispositifs d’ancrages et autres matériels d’anti-chutes.

Les machines

Selon le travail à effectuer, différentes machines sont employées comme les engins à meuler, les massicots et autres. Dans les fonctions publiques, nous rencontrons une très grande variété d’engins. Vous pouvez vous trouver avec :

  • Les engins pour le terrassement (le tombereau, le bouteur, etc.) ;
  • Les appareils de sous-sol (les chargeuses, les pelles, etc.) ;
  • Les engins d’arrachage ;
  • Les machines de forages ;
  • Les appareils au service de la canalisation et de débouchage ;
  • Les élévateurs et matériels constituants (grues, bras de levages, etc.) ;

Tous ces cas sont éligibles pour une réglementation de vérification générale et périodique.

Les risques en cas de non-conformité

La société qui ne respecte pas cette réglementation peut encaisser une grande pénalité. Tout d’abord, la non-conformité à cette règle peut vous exposer aux accidents dangereux. Elle peut participer à une cause de mort.

Notez qu’une fois que vous ne respectez pas cette condition, une amende de plus de 3500 euros vous est facturée. Cette amande sera multipliée par le nombre exact d’employés de cette société. Aussi, vous pouvez être sanctionné par une décision d’immobilisation de vos machines pour quelques périodes. Cela entraîne en général une baisse considérable du chiffre d’affaires pour l’entreprise en question et un retard dans le programme de cette dernière.

Par ailleurs, le responsable de la société peut répondre à des amendes plus coûteuses ou à un emprisonnement dans le cas où l’accident grave qui survient sur le lieu de travail engage la responsabilité du directeur de l’entreprise.

Entreprise MC Levage

Vu l’importance de cette réglementation, il ne convient pas de négliger la vérification générale et périodique de ses engins de levage. Il faut d’ailleurs que vous optiez pour un professionnel du domaine pour assurer un examen parfait de votre machine. C’est ce que fait la société MC Levage.

En effet, cette entreprise se rend disponible pour servir convenablement tous les utilisateurs d’engin de levage et autres.

Vous pouvez consulter ce site : http://controlepont.fr/ pour mieux en savoir sur leurs prestations afin de mieux apprécier. Désormais, n’hésitez pas à contrôler vos appareils de levage en optant pour les vrais experts du domaine

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Comment mettre Netflix du téléphone à la télé sans wifi

Diffuser Netflix sur la Télé depuis son téléphone Si vous...

Est-on vraiment maître de sa vie ? Marc Desaubliaux publie « Un homme sans volonté ».

              La maison d’édition « Des auteurs des livres » présente...

Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet...

Voyage culinaire en Australie : les plats à goûter absolument

Certes, l’Australie est moins connue pour sa cuisine. Pourtant,...