Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Date:

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet en bois ?

Le chalet en bois est une construction écologique qui offre une bonne qualité de vie. Malgré ses nombreux atouts, ce type de maison n’est pas toujours totalement sans impact sur l’environnement en raison de sa dépendance à certains services publics (gaz, eau, électricité, etc.).

Pour davantage réduire l’empreinte carbone de ces maisons, il est possible de les rendre plus autonomes. Quelles sont les technologies à adopter pour y arriver ?

Les particularités d’un chalet en bois autonome

Une construction autonome n’est pas reliée aux réseaux de gaz, d’eau et d’électricité. Ainsi, la survie de ses occupants ne dépend nullement de services publics. Plutôt, divers systèmes sont mis en place dans ces constructions pour qu’elles produisent toutes les ressources nécessaires à leurs habitants. Un chalet en bois autonome notamment est une maison autosuffisante.

Si vous recherchez une construction écologique qui répond parfaitement à ces normes, vous pouvez vous tourner vers une tiny house. Il s’agit de maisonnettes en bois créées par la société QUADRAPOL. Fabriqués sur des remorques, ces habitats sont faciles à déplacer. Ils sont composés de matériaux durables et prêts à l’emploi.

Parmi leurs nombreux atouts, on distingue la facilité d’entretien et la simplicité d’utilisation. Ils sont également respectueux de l’environnement. En effet, leur niveau de consommation très raisonnable. En plus d’être performantes, ces maisons sont modulables et personnalisables selon ses besoins.

De même, on peut y intégrer différentes technologies pour les rendre totalement indépendantes. Ces types de logements prennent différentes formes. Vous pouvez donc commander une tiny house sur mesure. Quadrapol s’occupe aussi de la confection de petites maisons comme des lodges durables et des studios de jardin.

Aussi, avec ce spécialiste, quelques modifications peuvent suffire à faire de votre chalet en bois une maison autonome. Il suffirait de mettre en place des systèmes d’autonomie sur mesure. Accédez aux nombreux services écologiques et performants de QUADRAPOL sur son site en ligne.

Les travaux d’isolation et de chauffage

L’amélioration du confort interne passe par le renforcement de l’isolation. À cet effet, vous devez renforcer l’isolation au niveau des murs, des combles, des fenêtres et du sol. On recommande ainsi d’utiliser des matériaux nobles certifiés FSC ou PEFC comme le bois KVH, le cèdre rouge et le malèze. Les isolants adaptés sont notamment :

  • La laine de bois ;
  • Le lambris de bois ;
  • La laine de mouton.

Notez que l’utilisation du contreplaqué ou de la mousse polyuréthane est très peu conseillée. Par contre, les pare-vapeur, les pare-pluie et les protections solaires (stores et volets) sont très bénéfiques pour l’isolation. Vous pouvez assurer la ventilation avec un VMC ou un puits canadien.

Pour le chauffage, vous pourrez installer un poêle à bois ou à granulés. Ces équipements sont très efficaces et ils garantissent un meilleur niveau de confort. Mettez en place une source de gaz pour faire fonctionner les plaques de cuisson, le four et le chauffe-eau.

L’électricité dans le chalet en bois

Les panneaux solaires sont les meilleures alternatives pour produire de l’énergie afin de faire fonctionner ses appareils électroménagers. En effet, ces dispositifs peuvent bien alimenter les batteries chargées de faire fonctionner les lampes, le chauffe-eau, la pompe, la hotte aspirante et de nombreux autres appareils.

Les panneaux s’installent généralement sur le toit ou au sol de manière inclinée face aux rayons du soleil. Il faut tenir compte de la puissance respective des appareils lors du choix des panneaux. Néanmoins, pour couvrir entièrement ses besoins en énergie, il est conseillé de combiner plusieurs diverses sources d’énergie renouvelable.

Selon votre localisation, vous pouvez opter pour une seconde source éolienne ou hydraulique. Ces solutions permettent de combler les possibles intermittences des différentes sources d’énergie.

La gestion de l’eau et des commodités

Dans un chalet en bois, l’autonomie en eau consiste majoritairement à récupérer l’eau de pluie et à creuser un forage. Cette combinaison peu onéreuse est bien la plus privilégiée. Cependant, il faut encore installer une pompe dans les réserves pour faciliter la distribution.

Par la suite, vous devez traiter l’eau par filtrage ou par une méthode chimique. L’ajout de chlore ou de solution de javel est une option. Si cette eau est déconseillée pour la consommation, elle peut parfaitement servir aux toilettes et pour le nettoyage du sol et des linges.

Pour les commodités, choisissez des toilettes sèches et mettez en place un système de filtrage des eaux usées. Vous pouvez également opter pour la filtration végétale. Elle consiste à utiliser des végétaux pour filtrer les eaux grises

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Description Geranabol Fat Burner Magnus Pharmaceuticals

Les suppléments de combustion des graisses sont l'un des...

Que devez-vous regarder lorsque vous voulez acheter de l’Oxandrolone ?

Dans le domaine de la musculation, il est très...

Utilisation des stéroïdes dans le culturisme

Toute personne impliquée dans le sport a entendu parler...

Les 10 meilleurs stéroïdes anabolisants pour augmenter la force en France

Les stéroïdes anabolisants sont très demandés en pharmacologie du...