Comment rendre un diamant brut brillant ?

Date:

Vous avez un diamant brut et vous souhaitez le rendre plus brillant ? Pour y arriver, il faudra passer par le savoir-faire d’un bijoutier qui exécutera une succession d’opérations pour le mettre en valeur.

Guide pour rendre un diamant brut aussi éclatant ?

La valeur d’un diamant augmente lorsque sa brillance est nettement remarquable. Pour obtenir ce résultat, il faut un travail minutieux de la part du bijoutier. Pour passer du diamant brut au diamant délicat que vous portez sur vos bijoux, il faut suivre 5 étapes précises.

Le bijoutier procède en premier lieu au clivage puis au sciage. Ensuite, il débute le diamant pour lui donner ses premières formes. Par la suite, le diamant est taillé, on voit ainsi apparaître ses facettes. L’opération se termine par le brillantage. Ce guide vous donne plus de détails sur les étapes pour donner au diamant sa forme finale.

L’opération de clivage du diamant

Rendre éclatant un diamant brut exige une série d’opérations qui commence par le fendage de la gemme. C’est la toute première étape pour obtenir un excellent résultat. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les experts de la bijouterie Diamonds factory car elle travaille en étroite collaboration avec des professionnels de la gemmologie.

Le matériau doit être séparé en deux parties égales. Pour cela, il faut que le bijoutier dispose des outils performants qui permettent de faire un clivage précis de la pierre pour en faire un magnifique bijou. Pour commencer, le joaillier fait une coupure dans la pierre, puis il y place une lame en métal. À l’aide d’un autre instrument, il frappe d’un seul coup sec la partie où la lame est placée. Cela aboutit à la division de la gemme.

Le but de cette première étape est d’avoir un diamant facile à tailler pour la suite des opérations. Aussi, elle permet de débarrasser la pierre des défauts qu’elle présente.

Le sciage du diamant

À cette étape, le bijoutier doit mettre en découpe la gemme sans que ses pointes soient touchées. Pour cela, il utilise à nouveau des instruments de précision comme le polariscope ou le banc de sciage automatique.

On distingue 2 techniques pour scier le diamant : soit avec disques recouverts de poudre de diamant, soit on procède à l’utilisation de lasers.

Ces différents outils permettent de réaliser le sciage sans risque de désintégrer le diamant à l’intérieur. Il s’agit d’une phase très délicate qui mérite un maximum de concentration au moment du maniement.

L’opération de débrutage

Il s’agit à ce niveau pour le diamantaire de façonner le diamant en arrondissant sa ceinture. Pour cela, il choisit au préalable la forme (ovale, marquise, poire, brillant) qu’il souhaite donner à la pierre précieuse. Il se sert d’une machine spécialement conçue pour débruter la gemme. Cette dernière est munie soit d’un axe ou de deux.

À défaut d’utiliser cette machine, le joaillier peut procéder d’une autre manière. Il prend un autre diamant avec lequel il débrute le diamant principal. Pour cette deuxième option, le professionnel fixe sur un bâton la pierre en question avec du ciment. Il prend ensuite le second diamant sur lequel il commencera à frotter celui fixé sur le bâton.

Le diamant utilisé pour débruter est généralement de moindre valeur. En plus de cela, il ne présente pas les mêmes caractéristiques que les autres diamants haut de gamme qu’il faut rendre brillants. diamant brut de forme plate est appelé « scherp» dans le jargon des diamantaires.

Pour le débrutage proprement dit, le diamantaire n’exerce aucune pression sur les pierres. Il fait un frottement soigneux afin d’arrondir les arêtes du diamant fixé pour obtenir un cône double.

La taille ou création de facettes

Après le débrutage vient l’étape de la taille du diamant. Cette opération consiste à créer des facettes de la gemme. Tout comme les étapes précédentes, il faut bien s’appliquer et être concentré. L’objectif de cette étape est de sertir le diamant sur le « dop ». Il s’agit en réalité d’une tenaille qui permet de maintenir le diamant en place.

Le professionnel place ensuite la tenaille sur un disque en acier. La création de facettes s’effectue avec une machine appelée « facetteuse ». Elle existe sous deux formes : la forme manuelle et la forme automatique. Pour la réussite de l’opération, la machine est connectée à un ordinateur. Le diamantaire peut donc avoir un œil vigilant sur l’écran et contrôler les modifications qui s’opèrent sur le diamant.

Le brillantage de la gemme

Le brillantage est le processus qui permet d’obtenir un bijou éclatant. Il consiste à faire le polissage de la pierre de façon soigneuse pour qu’elle ait un aspect très lumineux. Le bijoutier fait ce travail sur toutes les facettes du diamant.

Pour mener à bien cette étape de brillantage, le professionnel utilise son outil de facettage à nouveau. Sauf qu’ici, il ne s’agit plus d’utiliser la poudre. À la place de cette dernière, il faut appliquer sur la surface un abrasif qui doit être moins dur que la gemme.

Une fois ce travail de préparation effectuée, le diamantaire commence le polissage. Il frotte chaque facette du diamant sur le disque enduit d’abrasif. Il s’assure que le polissage soit uniforme sur toutes les facettes. Aucune différence ne doit être notée. Comme au niveau des autres étapes, le polissage requiert de l’attention, de la dextérité et de la concentration de la part du bijoutier.

Si toutes ces étapes sont soigneusement respectées, le diamant brut obtenu sera éclatant à tous les coups. Sa brillance sera garantie grâce aux efforts de polissage.

Pour finir, retenez qu’il faut un travail rigoureux des diamantaires pour qu’un diamant brut brille véritablement. C’est un résultat qui s’obtient après une succession d’interventions sur la pierre précieuse.

En savoir plus sur la bijouterie Diamonds factory

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Comment mettre Netflix du téléphone à la télé sans wifi

Diffuser Netflix sur la Télé depuis son téléphone Si vous...

Est-on vraiment maître de sa vie ? Marc Desaubliaux publie « Un homme sans volonté ».

              La maison d’édition « Des auteurs des livres » présente...

Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet...

Voyage culinaire en Australie : les plats à goûter absolument

Certes, l’Australie est moins connue pour sa cuisine. Pourtant,...