Comment bien cuisiner à la maison ?

Date:

Envie de connaître les bases pour confectionner des plats savoureux ? Avec notre guide des 5 étapes clés pour devenir un grand chef à domicile, fini les catastrophes en cuisine !

5 étapes pour mieux cuisiner chez soi

Vous rêvez de savoir cuisiner comme un grand chef mais vous ne savez comment vous y prendre ?

Si aucune personne de votre foyer ne marche dans les pas de Philippe Etchebest, mais que vous avez la nécessité de cuisiner ; voici huit règles de bonne cuisine qui aideront tout le monde à savourer de bons petits plats faits maison.

1. Les épices en pratique

On remarque souvent que beaucoup de gens ont peur d’expérimenter en cuisine, d’utiliser des épices inconnues, de combiner des saveurs moins évidentes. Mais… de quoi avoir peur ? Pour savoir bien accommoder les plats, il faut rompre avec votre zone de confort, ainsi vous vous détendrez et vous associerez la cuisine au plaisir et à l’amusement, pas à un devoir.

Dépassez vos limites, jetez les mélanges “d’épices pour…” et associez les saveurs qui vous conviennent. Si le site tiroir-a-epices.com, vous avez accès à une immense quantité de recettes et d’astuces pour agrémenter vos plats d’herbes et d’épices séchées ou fraîches, d’idées de plats et de combinaisons possibles. Ne vous limitez donc plus au sel et au poivre, ouvrez le champ des possibles.

Certes, le sel est une épice étonnante qui, lorsqu’elle est utilisée correctement, peut élever le goût des plats à un autre niveau. Mais gardez à l’esprit qu’il faut toujours saler les soupes et les sauces en toute fin de cuisson.

Salez la viande et le poisson une seconde seulement avant de les mettre dans la poêle – si vous le faites plus tôt, le sel va extraire le jus de la viande et elle sera moins juteuse.

2. Bien choisir la graisse de cuisson

La matière grasse est très importante en cuisine car elle est porteuse de saveur. La qualité et l’origine des huiles que vous utilisez est d’une grande importance pour l’effet final de vos plats.

  • Huiles pour les températures les plus élevées : colza, tournesol, avocat, amande… sont parfaites pour la friture à haute température, car elles ont un point de feu très élevé. Cela signifie qu’elles peuvent être facilement chauffées à 220-250 degrés Celsius. Ils conviennent donc pour la friture.
  • Huiles pour températures moyennes : pépins de raisin, sésame, noix, noix de macadamia, graisses animales… sont parfaites pour la cuisson, la friture douce, les marinades, les sauces et vous pouvez les chauffer à 190-210 degrés Celsius.
  • Huiles pour basses températures : huile de maïs, huile de coco, huile d’olive, beurre… sont à privilégier pour une cuisson à feu doux et moyen, le glaçage des oignons et des légumes, les sauces, ainsi que la finition des plats froids.

Il est donc très important d’utiliser la bonne graisse pour l’activité que vous voulez faire.

Bien choisir la graisse de cuisson
Bien choisir la graisse de cuisson

3. Surveiller la température

Comme le montre le point précédent, l’ajustement de la température à l’activité est également essentiel. Le plat aura un goût complètement différent si vous faites frire les ingrédients correctement et en tirons le maximum de saveur que si vous les cuisez sans les faire dorer.

La température élevée est parfaite pour la première étape de la cuisson de la viande dans une poêle ou de la cuisson au four. En commençant par cela, vous mettez le jus dans la viande et lui donnez une partie agréable et croustillante à l’extérieur, et merveilleusement douce à l’intérieur. Il en va de même pour les légumes, les fromages et les grillades de poisson. Une température de graisse élevée (sans la faire brûler) améliore considérablement la qualité d’un plat en valorisant la qualité des ingrédients.

Et que dire du terme très célèbre sous vide ces dernières années, qui n’est rien d’autre que la technique de cuisson des aliments sous vide à basse température. Grâce à cela, vous pouvez parfaitement contrôler la texture des plats et les cuisiner avec un contrôle total de la température.

4. Le temps de pause

Et non, il ne s’agit pas de vous reposer après quelques heures de cuisson. 😉 Si vous aimez les viandes rouges, les volailles et les poissons, assurez-vous de vous concentrer sur ce point ! Cette technique simple peut avoir un effet très positif sur le goût des plats que vous préparez.

Toute viande cuite, à condition qu’elle ne soit pas séchée à la fin de la cuisson, contient un jus, ce qui la rend moelleuse et plus parfumée. Comment obtenir cet effet à l’issue de la préparation culinaire ? C’est incroyablement simple ! Après la cuisson, mettez-les vos ingrédients dorés de côté pendant 5 à 7 minutes. Soyez patients pendant cette durée, car c’est avec ce laps de temps que les jus contenus dans la viande se répartissent uniformément dessus, car la température se normalise. Si, après avoir tranché votre steak, son jus coule sur l’assiette, cela signifie que la viande n’a pas suffisamment reposé car la quasi-totalité du liquide doit rester à l’intérieur.

En savoir plus sur le site tiroir-a-epices.com pour donner plus de gout à vos plats

5. La présentation finale

Probablement plus d’une fois, alors que vous étiez dans un restaurant, vous avez été ravi d’un plat joliment disposé dans une assiette. Pas étonnant, ce n’est pas nouveau que l’on mange d’abord avec les yeux et une belle présentation stimule en plus nos papilles, et le cerveau reçoit l’information que “ce sera délicieux !”.

Oubliez les techniques un peu dépassées, comme : décorer le tout avec du vinaigre balsamique ou de la sauce au chocolat, mettre une feuille de persil ou de basilic, un quartier de citron bizarrement disposé ou, pire que tout, décorer votre assiette avec des éléments qui ne sont pas comestibles.

Tout ce qui se trouve dans une assiette servie à table doit être comestible. C’est une règle connue des restaurants dont vous devez vous souvenir lorsque vous jouez au grand chef à la maison. Ensuite, c’est la disposition des éléments qui prime. Et pour finir, préparez une sauce assortie avec votre plat pour la servir à part et permettre à vos convives un moment gourmand à souhait  !

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Comment mettre Netflix du téléphone à la télé sans wifi

Diffuser Netflix sur la Télé depuis son téléphone Si vous...

Est-on vraiment maître de sa vie ? Marc Desaubliaux publie « Un homme sans volonté ».

              La maison d’édition « Des auteurs des livres » présente...

Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet...

Voyage culinaire en Australie : les plats à goûter absolument

Certes, l’Australie est moins connue pour sa cuisine. Pourtant,...