Autoconsommation, injection ou batteries : que choisir pour mes panneaux solaires ?

Date:

Avant d’installer des panneaux solaires sur votre terrasse, vous devez d’abord avoir une idée sur la manière avec laquelle vous comptez utiliser leur production d’énergie.

A ce titre, sachez que vous avez le choix entre différentes stratégies, qu’Open Energie vous présente aujourd’hui.

L’autoconsommation avec injection du surplus

Cette option est la plus répandue. Elle consiste tout simplement à consommer vous-même la quantité d’énergie solaire produite par vos panneaux. En cas de surplus, vous pouvez alors l’injecter dans le réseau public, en échange d’une rémunération.

A compter du 1er janvier 2022, le tarif de vente est estimé à 0,10 euros/kWh. A cette somme s’ajoute une prime de 76 euros/kWc par an sur 5 ans pour les installations de 3 kWc ou moins, ou 56 euros/kWc par an sur 5 ans, pour les installations de 3 à 9 kWc.

Pour vendre votre énergie solaire à ce tarif, il est impératif que vos panneaux solaires soient installés sur la toiture ou la façade de votre maison.

Si votre consommation d’énergie se fait principalement durant les heures d’ensoleillement, cette option est la plus adaptée pour vous. Pour l’appliquer à la perfection, vous devez utiliser vos appareils qui consomment beaucoup d’énergie en milieu de journée.

Cela vous permet de rentabiliser bien comme il faut votre installation solaire et de garder un surplus d’énergie à revendre.

L’autoconsommation totale

Cette option vous permet de consommer directement et totalement l’énergie solaire produite par vos panneaux solaires. Votre installation ne vous permet pas de générer de revenus complémentaires et votre surplus énergétique est mis à disposition du public gracieusement.

L’avantage principal d’une telle configuration est qu’elle vous dispense des démarches administratives. Par exemple, vous n’êtes pas contraints de placer vos panneaux solaires dans un endroit particulier de votre domicile. Ainsi, vous pouvez réaliser les travaux par vous-mêmes. La seule condition est que vous devez respecter les normes en vigueur.

La vente totale

Cette solution consiste tout simplement à mettre l’intégralité de l’énergie produite par vos panneaux solaires en vente. Il s’agit d’une option très rentable, car le tarif auquel vous vendez votre énergie est relativement élevé.

Celui-ci est de 0,1789 euros/kWh pour les installations de 3 kWc au moins et 0,1521 euros/kWh pour les centrales de 3 à 9 kWc. Un tarif entré en vigueur depuis le 1er janvier 2022.

Pour subvenir à vos besoins énergétiques, vous consommez l’énergie électrique provenant du réseau, que vous pouvez acheter à un prix beaucoup moins cher que celui avec lequel vous vendez l’électricité que vous produisez.

Le plus grand avantage de cette option est qu’elle vous permet d’amortir très rapidement le coût de votre installation solaire.

Par contre, il faut savoir que la mise en application de cette configuration requiert des démarches administratives assez longues et parfois chronophages, car il est impératif de certifier votre installation par le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité), et établir un contrat auprès d’EDF OA (Obligation d’Achat).

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Comment mettre Netflix du téléphone à la télé sans wifi

Diffuser Netflix sur la Télé depuis son téléphone Si vous...

Est-on vraiment maître de sa vie ? Marc Desaubliaux publie « Un homme sans volonté ».

              La maison d’édition « Des auteurs des livres » présente...

Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet...

Voyage culinaire en Australie : les plats à goûter absolument

Certes, l’Australie est moins connue pour sa cuisine. Pourtant,...