Souscrire une assurance scolaire : 7 paramètres à tenir en compte

Date:

Vous vous posez plusieurs questions sur l’assurance scolaire ? Découvrez dans ce guide, tous les éléments à prendre en compte pour souscrire cette assurance. 

Quels éléments prendre en compte pour souscrire dans une assurance scolaire ?

Les parents se posent une multitude d’interrogations lorsqu’il s’agit d’une question relative à leurs enfants. L’assurance scolaire figure parmi les points qui nécessitent un éclaircissement. Est-ce que cette couverture est obligatoire ? Quel en est le prix ? Quid des garanties et plafonds ? Quelles sont les différentes offres sur le marché ? Etc. Pour vous apporter toutes les réponses à vos questions, nous avons établi ce guide !

L’assurance scolaire : une police obligatoire ?

Une question qui se pose souvent, est si l’assurance scolaire est obligatoire. La réponse est négative. Il n’y a pas de textes de loi qui obligent les parents à souscrire à ce type d’assurance. Néanmoins, la plupart des écoles demandent une attestation prouvant que vos enfants sont couverts pour les activités extrascolaires. 

Il existe plusieurs types d’assurances et plusieurs couvertures. Certains contrats vous permettent d’avoir une couverture si votre enfant cause des dommages aux tierces personnes. Il peut s’agir de camarades, enseignants, etc. D’autres contrats vous permettent d’être indemnisés en cas de casses ou de pertes (lunettes, fournitures scolaires, etc). 

Pour les activités extrascolaires comme un voyage, visite de musée, stage, classe de neige, etc., l’assurance devient obligatoire. 

L’assurance scolaire pour les grands

C’est également une question qu’on entend assez souvent. Est-ce toujours utile d’assurer un enfant qui est au collège, au lycée ou à l’université ? Pour la plupart des assureurs, la limite d’âge est de 25 ans. Certaines compagnies peuvent couvrir vos enfants jusqu’à ce qu’ils effectuent des stages en entreprise. Ces couvertures impliquent une indemnisation en cas de dommages subis dans le cadre des activités effectuées par l’assuré. Ce, même s’il ne s’agit plus d’activités scolaires. 

Les soins dentaires et les lunettes

C’est vers le jeune âge que les allers et retours chez les dentistes sont les plus fréquents. D’où la nécessité d’avoir une bonne couverture pour les frais dentaires. Idem, les lunettes ne sont pas à l’abri de cassures pour des enfants qui se lancent la balle ou qui courent partout durant la récréation. Lunettes, appareils dentaires ou auditifs, ces équipements peuvent coûter très chers. En souscrivant à une bonne assurance, la compagnie pourra vous indemniser ou compléter la somme donnée par la sécurité sociale. 

Le montant du plafond dépend du type d’assurance auquel vous avez souscrit. 

Les trajets pour aller à l’école 

Les enfants et les adolescents peuvent utiliser d’autres moyens de locomotion pour aller à l’école. Il peut s’agir de scooter, de vélo, etc. En utilisant ces moyens de déplacements, il y a toujours un risque que votre enfant cause des préjudices aux autres utilisateurs de la route. Ou pire, qu’ils soient victimes d’accident. Le volet responsabilité civile de la police d’assurance vous permet d’avoir une couverture dans le cas où votre enfant cause un accident. L’assurance scolaire, quant à elle, couvre les chutes, les accidents subis par l’assuré. 

Vol, casse, racket, etc… 

En cas de vol ou de casse d’un objet appartenant à l’enfant, l’assurance scolaire entre également en jeu. Si l’enfant joue d’un instrument de musique, l’assurance peut être sollicitée dans le cas où il faut remplacer un étui ou s’il y a des réparations à faire. En cas de casse ou de perte d’objets tels qu’un smartphone ou une tablette, l’assurance scolaire peut octroyer une indemnisation. Bien évidemment, il faut que la perte ait eu lieu au sein de l’établissement scolaire. 

En cas d’accident grave

En cas d’accident grave qui nécessite un maintien à domicile ou une hospitalisation à long terme, l’assureur peut indemniser à hauteur de 100 000 ou 200 000 euros, en fonction de la couverture choisie et selon la gravité des dommages subis par l’assuré. 

En cas de litige 

En cas de litige opposant vos enfants à une tierce personne, l’assurance met à votre disposition un juriste pour vous conseiller sur les démarches légales à suivre en vue de dénouer le litige. Certaines couvertures peuvent impliquer que l’assurance prenne en charge les frais d’avocat et d’experts en droit pour vous défendre. Cette couverture est autrement appelée la garantie défense-recours. 

Bref, voilà 7 éléments que vous devez connaître avant de souscrire à une assurance scolaire. Ces points ne constituent, certes, pas l’exhaustivité des informations qu’il faut retenir, mais ce sont les bases. 

En savoir plus sur l’assurance scolaire

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Populaire

Plus d'informations
Related

Comment mettre Netflix du téléphone à la télé sans wifi

Diffuser Netflix sur la Télé depuis son téléphone Si vous...

Est-on vraiment maître de sa vie ? Marc Desaubliaux publie « Un homme sans volonté ».

              La maison d’édition « Des auteurs des livres » présente...

Les Technologies pour rendre autonome un chalet en bois : que faire

Quelles sont les technologies pour rendre autonome un chalet...

Voyage culinaire en Australie : les plats à goûter absolument

Certes, l’Australie est moins connue pour sa cuisine. Pourtant,...